Tag: Tangi

Les employeurs et les employés participent à la création dun nouveau système

first_imgLe gouvernement désire obtenir les commentaires des employeurs et des employés sur la façon de rendre le système provincial de sanctions aux manquements à la sécurité au travail plus uniforme et plus juste. La ministre du Travail et de l’Éducation postsecondaire, Marilyn More, a publié aujourd’hui, 1 février, un document de travail qui décrit des solutions possibles pour améliorer le système provincial de sanctions administratives. Ce dernier, en vigueur depuis 2010, consiste en des amendes imposées aux employeurs et aux employés qui enfreignent les lois sur la sécurité. « Avec tous les projets excitants en cours de réalisation dans la province, nous devons veiller à ce que les lieux de travail soient sécuritaires et que les travailleurs soient protégés, a déclaré Mme More. Les sanctions administratives sont un outil important pour favoriser la sécurité, mais nous devons faire en sorte d’informer correctement les employeurs et les employés sur l’importance de la sécurité au travail et d’imposer des sanctions justifiées de manière cohérente, qui donnent les meilleurs résultats. « Les Néo-Écossais nous ont donné d’excellentes idées sur la façon d’améliorer le système, et j’ai hâte d’entendre leurs commentaires sur la façon de gérer les sanctions administratives. » Le gouvernement a amorcé la révision des sanctions administratives après que des Néo-Écossais lui ont fait part de leurs préoccupations, de même que de leurs idées pour améliorer le système. Il cherche à élaborer, en collaboration avec les employeurs et les travailleurs, une approche qui protège les travailleurs tout en reconnaissant la nécessité qu’ont les employeurs de se concentrer sur le fonctionnement de leur entreprise. Les solutions proposées dans le document de travail comprennent plus de formation, plus de prévisibilité au sein du système, et un processus d’appel plus simple. « Les sanctions administratives ont leur place pour réduire les accidents sur les lieux de travail et accroître le respect des lois sur la sécurité, mais le processus a besoin d’être examiné, a déclaré Luc Erjavec, vice-président de la Canadian Restaurant and Foodservices Association pour la région de l’Atlantique. J’ai beaucoup participé aux discussions sur les sanctions et c’est avec plaisir que je constate que le gouvernement nous entend. J’ai hâte d’étudier les solutions proposées et de les commenter afin de contribuer à l’élaboration de solutions efficaces. » Le gouvernement élabore une stratégie sur la sécurité en milieu de travail qui vise à faire de la Nouvelle-Écosse la province la plus sécuritaire où travailler au Canada. La date limite pour présenter vos commentaires sur le document de travail est le 6 mars. Pour voir le document de travail, allez à www.gov.ns.ca/lae/policy/AdminPenaltiesDiscussion.asp .last_img read more